Le latin, une langue pas si morte!

Le site des latinistes du collège Louis Blériot de Toury

Salvete discipuli!

Rédigé par Magistra Aucun commentaire

Salvete discipuli de 6e!

La légion des latinistes recrute!!

Viens faire du latin l'an prochain en 5e si:

- tu as envie de découvrir d'autres cultures

- tu veux savoir qui sont Néron, César, etc

- si tu n'as pas peur des esprits ou des gaulois

- si tu veux faire des cartes de vœux ou des mosaïques

- si tu veux savoir ce que veulent dire: "alea jacta est", "ave" ou "salve"!

Classé dans : Non classé Mots clés : aucun

Un tyran s'est éteint

Rédigé par Magistra Aucun commentaire

Aujourd'hui 15 Mars -44 pendant les Ides de Mars,le Tyran Jules César mourut âgé de 56 ans.

La mort d'un tyran!

Ce matin vers 11h, César, ou plus souvent appelé le Tyran, est mort à l'âge de 56 ans. En arrivant au Sénat, César fut agressé dans la Curie de Pompée par un des conjurés présent qui le prit par sa toge,puis en une fraction de secondes, il fut poignardé en même temps par 23 coups de poignards.Le 23ème coup, donc le dernier, fut celui de son fils spirituel Brutus.D'après Suétone, César dit à Brutus «Tu quoque mi fili»,«Toi aussi mon fil» puis il se couvrit alors la tête de sa toge et s'effondra au pied de la statue de Pompée. Et comme des lâches, les conjurés s'enfuirent aussitôt, suivis des sénateurs qui étaient, durant cette attaque, innocents.Peu de temps après, 3 esclaves sont venus chercher son corps et d'après le docteur Antistius, qui a fait son autopsie, seul le 2ème coup sur la poitrine était mortel.

Emma, 3°2

Une mort violente et sanglante!

Rédigé par Magistra Aucun commentaire

En ce jour de printemps, le 15 mars en 44 avant J-C, Jules César se fit assassiner aux Ides de Mars. Jules César était un homme narcissique, orgueilleux. C'était un tyran, un dictateur qui ne pensait qu'à lui. Voici les raisons de son assassinat.

Le jour où tout a basculé

Lorsque César faisait une réunion au Sénat avec ses conjurés. Un des conjurés s'en prit à César puis tous les autres s'y mettent. Il reçut plusieurs coups de poignards dont le dernier fut de son fils adoptif Brutus. Il a dit avant de mourir: « Toi, aussi mon fils » Maintenant qu'il est mort personne ne sait ce qu'il va se passer. Plusieurs personnes se battent pour remplacer César ce qui a créé plein de conflits.

Clelia, 3°2

Fil RSS des articles